photo-mariage-couple-soiree.jpg

Je suis seul puis des millions,

Je suis un homme au coeur de lion

Répondre à la question : qui suis-je, est sûrement la plus difficile à se poser.
Mais laissez-moi vous livrer une part de moi.

Bonne lecture...

sans titre-1-2.jpg

Start me up

Seul, à deux, à plusieurs, ...

Connaissez-vous l'histoire du garçon qui a découvert la photographie à 5 ans quand on lui a offert son premier appareil photo ?

 

Et bien ce n'est pas moi ;) 

Ce serait une histoire bien trop classique comme on l’entend souvent.

Apparemment j'étais plus doué pour faire le clown (la photo à gauche parle d'elle même).

J’ai bien connu le polaroid (au siècle dernier #boomer). 

Quand au premier appareil photo que j'ai possédé, je devais avoir 10 ans je crois. Un petit appareil argentique Nikon en plastique noir. Ainsi par pellicule de 32 poses, je mesurais pleinement que chaque photo se devait être réussie sans que j’en connaisse d’ailleurs les techniques et  différents réglages. Vive le mode auto ! 

A ce propos , la plus grande déconvenue m’est arrivée quand j’ai photographié un vers du jardin de la maison, en gros plan. Le résultat ? Tout était flou !  A aucun moment je n’avais compris qu’il y avait une distance minimale à respecter entre le sujet et l’appareil. Souvenir mémorable ! Frustration immense, et une quête à comprendre les rouages mystérieux de la technique.

Hello !

Moi c'est Emmanuel 

J’ai 39 ans et suis parisien depuis 12 ans. En 2014,  je deviens photographe freelance, émerveillé d’être le témoin de moment de bonheur, de complicité, de tendresse et d’amour.

 

Depuis lors je n’ai jamais lâché l’appareil photo, les yeux rivés à révéler mon quotidien. Je partage mon temps à observer le monde sous toutes les coutures et  à me plonger dans des longues discussions aussi riches que passionnantes, écouter les chemins de traverses. L’autre me fascine et je cherche à le comprendre. Ton histoire, j’ai tellement hâte de l’écouter et de l’immortaliser en image, car une image vaut mille mots. 

Cet obscur objet du désir

Seul, à deux, à plusieurs, ...

Mais la passion n’est pas venue à ce moment-là. Mon père a possédé plusieurs appareils, dont un certain minolta qu’il a transmis à mon frère plus tard. L’objet, par sa forme, sa préhension semble à ce moment là me faire de l’œil. Il m’intrigue. Vers mes 16-17 ans, mon père rachète d’occasion un équipement complet de deux appareils nikon professionnel argentique avec zoom. Souvent je m’amusais à les manipuler. Quel objet fascinant ! Pourquoi ? je crois avoir aujourd'hui l'explication: 

Simplement parce que d'un naturel timide et réservé, je me cache derrière mon appareil pour révéler le monde qui m’entoure ! Parti de là, tout s'explique. L'appareil en main je me transforme en petite souris, se faufilant le plus discrètement possible pour capturer les plus beaux moments.

Je suis heureux d'arrêter le temps, pour vous d'abord, car comme le disait Roland Barthes:

«Ce que la photographie reproduit à l'infini n'a lieu qu'une fois».

Elle est notre mémoire imprimée ! Et quel privilège de pouvoir vous faire vivre cette expérience inédite !

J'arrête également le temps pour moi.  En effet, si je suis capable de regarder une photo 100 fois, sans jamais m'en lasser, c'est ce que la photo est bonne ! J'aime à dire que la photo est parfaite quand l'instant l'est !

La révélation

Seul, à deux, à plusieurs, ...

En 2010 Instagram publie sa plateforme autour du fameux format carré. C'est la révélation !

Immédiatement séduit, car c'est un format original de contrainte et de créativité à la fois.

C'est ainsi que la photo est entrée dans mon monde et que je n'ai plus arrêté de poster des photos depuis ce jour. S'en suit quelques années d'instameet, d'échanges, de découvertes, où mon regard s'affine de jour en jour. En 2014, un couple d'amis me choisi pour photographier leur mariage. Le stress de ne pas être à la hauteur m'envahit. Et si les photos étaient ratées me disais-je ?  Et une fois les photos livrées, au vu du beau résultat, je me suis lancé en tant que photographe freelance en auto entrepreneur.

J’avais officiellement dans mes mains le pouvoir de figer le temps, d’immortaliser vos plus beaux instants. L'appareil photo est devenu pour moi le prolongement du regard. 

Et d'une photo à une autre, me voici devant vous devant le plus simple des appareils....enfin presque :)

Dark side of the moon

Vous êtes encore là ? ahhh on reconnait les curieu.ses.x ;). Vous avez bien fait ! 

Je vais donc vous en dire encore un peu plus sur moi. En m'inspirant des paroles de la chanson "Eclipse" des Pink Floyd issue de l'album "Dark side of the moon", je vous laisse donc découvrir ma face caché.

jacalyn-beales-geRpPjIiu8U-unsplash_edit
SWEETS
Tout ce que j'aime
All that I love
nadine-shaabana--M_f3f8DGRg-unsplash.jpg
DISAGREEABLE
Tout ce que je n'aime pas
All that I dislike
Joueur vinyle
SOUND
Tout ce que j'écoute
All that I listen

«La photo est parfaite quand l'instant l'est»

Suis moi sur Instagram et laisse moi un ptit mot

Like 

  • Facebook
  • Instagram

Infos

Mentions légales

Politique de confidentialité

FAQ

© 2020 - Tous droits réservés - Emmanuel REZE Photographe mariage Paris / Photographe Livestyle - SIRET 800 836 512 00015